MO| privé

PO| logement

SU| 238 m²

LI|Sart-St-Laurent|namur|be

BU| nc

PH| livré|2001

Un fenil inscrit dans un ancien corps de ferme est réaffecté en logement autonome. Son entrée, marquée par une large baie carrée en saillie, s’affranchit de l’activité agricole de la cour en s’orientant vers le paysage. A l’intérieur, l’organisation spatiale est régie par l’orthogonalité du plan structurel initial et l’intervention met en valeur ce rapport entre ancien et nouveau en se détachant des éléments porteurs. Sous la charpente séculaire, des vides sont générés pour que l’impressionnant volume de 13 mètres sous faîte reste perceptible. Un plancher surélevé occupe la partie centrale de l’espace et donne l’impression qu’un meuble est venu s’y glisser. Un chemin de ronde à l’étage, rythmé par les entraits consolidés d’arbalétriers, distribue de manière périphérique différentes zones ouvertes.